Les Bardenas: Vedado de Eguarás

Il est des endroits dans le désert des Bardenas intéressants par leur histoire et d’autres par leur paysage, mais ces deux aspects convergent tout particulièrement dans le Vedado de Eguarás.

bardena-blanca-vedado-de-eguaras

Le Vedado de Eguarás (Domaine d’Eguarás) est une propriété privée d’environ 1.250 ha située au nord-ouest des Bardenas reales. Son paysage fait penser à une oasis au milieu de la steppe car, pendant des siècles y a poussé une végétation méditerranéenne, composée principalement de pins d’Alep, et d’autres espèces endémiques comme l’arroche (une variété d’épinard) , le tamaris, l’armoise, le mastic et d’autres arbustes où trouvent refuge certains reptiles et des mammifères de taille moyenne, comme le lièvre, le lapin ou le sanglier. Dans les falaises verticales du Plano, à la lisière du Vedado de Eguarás, nichent aussi des vautours et, même, quelques aigles royaux. Tout au fond du domaine, parmi les terres cultivées, les étangs et les ravins, on reconnaît le cri de l’alouette Dupont et autres oiseaux de steppe en voie de disparition comme le ganga unibande, que l’on peut facilement identifier au vol par son ventre noir.

Une partie du domaine Vedado de Eguarás, environ 500 ha, fut déclarée Réserve Naturelle afin de préserver sa singularité car, outre la nature, il conserve les vestiges du château de Peñaflor, une basse-cour, la maison du garde et deux cabanes utilisées pour l’agriculture : on y cultive actuellement 150 ha de céréales pluviales.

bardena-blanca-vedado-de-eguaras3

Le nom du domaine, « Eguarás », trouve son origine à la fin du XV ème siècle lorsque les rois de Navarre font don du Vedado de Peñaflor à l’officier Pierre de Peralta, quoique plus tard, en 1530, son propriétaire est Juan de Eguarás, un membre de la noblesse locale.

Suspendu à une colline au milieu du Vedado de Eguarás, la silhouette du château de Peñaflor compose une des images emblématiques des Bardenas. Cette forteresse médiévale (ainsi que celles de l’Estaca, de Sancho Abarca, d’Aguilar ou de Peñarredonda qui se trouvent aussi dans la région) a été construite par Sancho le Fort au XIII ème siècle dans le but de renforcer la frontière qui séparait la Navarre du royaume d’Aragon et de lutter contre les bandits qui trouvaient refuge dans le désert des Bardenas. Cependant, aujourd’hui, ce château est surtout connu pour la légende de Doña Blanca de Navarra, princesse de Viana, qui, d’après le roman du XIXème siècle de Navarro Villoslada, avait a été emprisonnée dans la tour de cette forteresse.

Les Bardenas: Vedado de Eguarás

Histoire ou légende, le visiteur qui se rapproche du château va penser, en voyant l’état dans lequel celui-ci se trouve, qu’il faudrait parler plutôt des ruines que du château proprement dit. Cependant, il a à son actif le fait d’être la seule forteresse médiévale qui n’ait pas été modifiée depuis sa construction au XIIIème siècle. En effet, habituellement, les pierres de ce genre de bâtisses ont été réutilisées dans la construction d’églises ou d’autres forteresses dans les siècles qui s’en suivirent. Une raison de plus pour connaître le Vedado de Eguarás.