Désert des Bardenas : Tripa Azul

Tripa Azul (appelé aussi Nasa Alta) est l’un des sommets les plus solitaires et caractéristiques des Bardenas car il se détache au-dessus d’un plateau entre la Bardena Blanca et la Bardena Negra.

Tripa Azul Bardenas

D’une hauteur de 200 mètres, le versant nord de Tripa Azul est un bon prétexte pour faire une randonnée, visiter les ruines d’une ancienne forteresse et contempler le désert des Bardenas.

La silhouette solitaire du Tripa Azul n’attire pas les foules, c’est vrai, car peu de monde s’approche de la frontière entre la Navarre et l’Aragon pour se hisser sur un sommet géodésique. Cependant, il s’agit d’un itinéraire intéressant où le randonneur va trouver un peu de tout, depuis l’ambiance sauvage du Parc Naturel jusqu’à la solitude désertique des Bardenas et les vestiges de l’histoire.

L’ascension démarre sur un parking au km 17 de la route NA-125 au départ de Tudela.

Nous ignorons les panneaux d’itinéraires VTT pour emprunter une piste de l’autre côté du parking. Très vite, nous laissons derrière nous un petit étang et une cabane de chasseurs. Au bout de 10 minutes de marche, nous atteignons un autre étang, plus grand que le précédent, entouré de roseaux. Nous abandonnons alors la piste, contournons par la droite le plan d’eau et mettons le cap à travers champs vers la Punta de la Estaca, une petite colline couronnée par les ruines d’une forteresse. On peut s’arrêter et contempler une fantastique panoramique de la Bardena Negra : vers le sud, la Loma Negra et vers le nord, la crête qui monte vers la Nasa Baja et Tripa Azul.
À nos pieds se trouvent les restes du château de La Estaca, qui fut construit au XIIIème siècle par Sancho el Fuerte afin, d’un côté, de surveiller la frontière commune avec le royaume d’Aragon et, de l’autre, de combattre les bandits qui trouvaient refuge dans le paysage torturé des Bardenas.

Il faut quitter les ruines de la Estaca et continuer la montée sur la crête qui offre une belle vue sur la Bardena Blanca pour nous situer rapidement sur un sommet secondaire, celui de la Nasa Baja, à 602 mètres d’altitude. Cette montée est la partie la plus belle de la route.

Tripa Azul Bardenas

La crête nous oblige à descendre jusqu’au col qui s’interpose entre la Nasa Baja et notre sommet à 629 mètres d’altitude et qui marque le début d’une dernière crête montante.

Tripa Azul est une montagne qui possède sa propre personnalité ainsi que plus de végétation que les sommets environnants ; nous n’aurons aucun mal à la couronner car les cairns du sentier nous y conduisent. Même s’il s’agit d’une montée exigeante, elle est, aussi, courte. La vue depuis le sommet géodésique est impressionnante, mais il faut descendre. D’abord jusqu’au col situé entre Tripa Azul et Nasa Baja. Ensuite il faudra emprunter la piste qui conduit à la route NA-125. Une fois sur la route, plus qu’un kilomètre de marche à pied pour revenir à notre point de départ. Nous aurons couronné Tripa Azul en faisant un rapide détour par l’histoire de la région.