Histoire: Le Royaume de Navarre

La Navarre, royaume de l’an 824 à 1841, ne prend le statut de communauté « forale » qu’en 1981. Le Régime foral est le nom générique utilisé en Espagne pour l’ensemble des institutions propres de l’administration autonome et des ordres juridiques propres de l’ancien royaume de Navarre et des territoires historiques basques. Les “fueros” (les fors) octroient donc des privilèges administratifs à la Navarre qui lui permettent de continuer à conserver une certaine indépendance face à l’État espagnol.

Le Royaume de Navarre fut l’un des royaumes médiévaux européens situé sur les deux versants de l’extrémité occidentale de la chaîne pyrénéenne. Fondé vers 824 après J.C, il succède au Royaume de Pampelune. Pendant longtemps, le Royaume de Navarre se divise en deux territoires: la Haute-Navarre, au sud des Pyrénées, et la Basse-Navarre au nord de la chaîne pyrénéenne.

La fin de l’indépendance du Royaume de Navarre se produit lorsque Ferdinand le Catholique réalise une conquête militaire en 1512. Le Royaume de Navarre résiste, mais, incontrôlable, Charles 1er d’Espagne doit finalement se retirer de la Basse-Navarre. Une partie de la Navarre reste indépendante, en soutien à la dynastie de Foix, jusqu’à ce qu’elle se joigne à la Couronne française. Ainsi, ses successeurs ajoutent au titre de roi de France celui de roi de Navarre.